Procrastination active

Migraineux (le retour de la vengeance)

16 Mai 2006, 09:52am

Publié par Grug (Grégoire Berquin)


L'auteur, fatigué et migraineux, de ces gribouillis tient à préciser, l'esprit encore embrumé, qu'il, ne reculant devant rien dans son alaindelonitude, se désolidarise, à un niveau encore indéterminé, de ses propres propos (Jeu : répéter les 2 derniers mots très vite), pourtant bien innocents.

Commenter cet article

Xavier 17/05/2006 13:02

Rien à ajouter sinon que... j'adore quand tu râles.

JM 17/05/2006 08:39

Je me sens visé, là. ;- ) Surtout dans le "des années que ça dure" !... Je suis sincèrement désolé. Sans le vouloir, j'exerce peut-être une influence négative sur ton travail... Mais je ne savais pas qu'ils étaient "torchés", moi, ces dessins !
Et puis ça ne fait rien, venant d'un artiste authentique. Cette migraine si graphique, cette migraine si plastique, je l'ai reconnue pour l'avoir vécue, et aussi l'état quelque peu dépressif qui, visiblement, allait avec. Je perçois dans ces dessins beaucoup de spontanéité ET beaucoup de maîtrise ; le jaillissement spontané d'une émotion, qui se coule malgré tout dans une forme. Donc, Grug, continue de croire au travail, au labeur quotidien, même s'il semble parfois improductif.

Grug (Grégoire Berquin) 17/05/2006 13:52

Disons spontanés ou jetés. Ne te sens pas particulièrement visé, comme sans doute pas mal de dessinateurs, mon principal problème a toujours été (tu le sais) de garder la spontanéité de mes croquis dans des dessins plus construits.Un de mes buts avec ce Blog est d'ailleurs de m'aider à me "lâcher" dans ce domaine en ne me préoccupant moins d'obtenir, un style, une patte, un résultat "cohérent"… comme disent mes ex, croire en mon talent ;)Bref, perpétuelle lutte intérieure entre mes tendances hygiénistes et humanistes, entre sentiments et raisons, entre confiance et assurance, lisibilité et émotion, droite/gauche, jus de fruit et Chianti.Sinon une migraine (d'origine sinusienne) je ne sais pas si c'est du domaine de l'émotion, mais ça fait mal à le tête quand même. ;)